La page principale | Les derniers ajouts | Liste des auteurs | Citations au hazard | Vote! | Les derniers commentaries | Ajoutez une citation

Apocrypha

Le temps promène ses montres
Habillées en civil.
D'un chien court une langue.

Puis, une semaine passe.
Le clou pénètre dans le mur
Et le seau dans le puits.

Et dans la cuisine pur
Cuire tasses se mûrissent et attentent
Suspendu avec l'eau dans la bouche.

poésie de Emil Brumaru, traduction par Cristina LilaSignalez un problèmeDes citations similaires
Ajouté par Cristina Lila
Commentez! | Vote! | Copie! | En roumain

Share
 
 
Ce texte contient un erreur
Ce texte apparait en copie
L’auteur de ce texte est un autre
Une autre problème/complètement

Explications si elles sont necessaries

Signature (nom de l’expéditeur)

Adresse e-mail (pour le cas où l’on doit discuter)