La page principale | Les derniers ajouts | Liste des auteurs | Citations au hazard | Vote | Les derniers commentaries | Ajoutez une citation

Au fond de la nuit
je frappe un moustique,
il bourdonne encore

haïku de Sumitaku Kenshin, traduction par Makoto KemmokuSignalez un problèmeDes citations similaires
Ajouté par Dan Costinaş
Commentez! | Vote | Copie! | En anglais | En espagnol | En roumain

Share
 
 
Ce texte contient un erreur
Ce texte apparait en copie
L’auteur de ce texte est un autre
Une autre problème/complètement

Explications si elles sont necessaries

Signature (nom de l’expéditeur)

Adresse e-mail (pour le cas où l’on doit discuter)